Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Qu’est-ce que le télétravail en cette fin d’année 2021 ? Après les mois difficiles que nous avons connus, nous devons reconnaître une chose. Notre mode de travail a, pour certains, drastiquement changé. Avec l’apparition du télétravail obligatoire, nous avons dû modifier et faire évoluer toutes nos habitudes. Nous avons du, très souvent, jongler entre vie professionnelle et vie personnelle. Beaucoup d’entre nous se sont retrouvés entre des voisins un peu trop bruyants, des enfants qui n’en pouvaient plus d’être enfermés ou encore des chiens qui demandent toute notre attention (comme mon chihuahua qui est devenu ma co-bureau). Parmi ceux-là, les plus téméraires ont choisi de se former.

Le télétravail généralisé, conséquences

Le télétravail en entreprise a poussé tous les gérants à investir dans des nouveaux outils collaboratifs afin de garder un lien entre les collaborateurs. Grâce à Slack, Zoom, Google Meet, nous avons pu aborder ces changements plus sereinement. Au fur et à mesure de la crise, nous nous sommes habitués à ces moments d’échanges par nos caméras respectives.

Selon une étude réalisée par OpinionWay-Square Management pour “Les Echos”, près d’un tiers des actifs ont testé le télétravail et 40% d’entre eux souhaitent réitérer cette expérience de façon ponctuelle. 

Nous nous rendons compte que les français sont prêts à faire de la place à cette nouvelle méthode de travail dans leur quotidien. Aujourd’hui, certains d’entre eux demandent même à leur entreprise de le mettre en place pour tout le monde. Des systèmes comme le Flex Office font alors leur apparition (comme chez YES ‘N’ YOU).

Bien évidemment comme dans tout nouveau processus, certains sont encore réfractaires à cette tendance de télétravail généralisé et préfèrent encore le présentiel. ll est vrai que son intégration bouscule également les techniques de management que nous avons toujours connu.

Le télétravail, une organisation

Afin que le télétravail en entreprise soit accepté par tous, l’initiative doit venir des collaborateurs et des employeurs. Il est important qu’une politique durable en termes d’organisation du travail soit mise en place. Cela permet également de développer la confiance des collaborateurs et des managers sur le travail de chacun. Le tout est de tirer le meilleur de ce mode de travail tout en faisant attention à maintenir la culture d’entreprise et une cohésion d’équipe forte. 

Le télétravail ne s’improvise pas mais s’organise. Chez YES ‘N’ YOU chacun des collaborateurs à droit à deux jours de télétravail et doit se rendre trois jours par semaine dans les locaux. Grâce à ce fonctionnement, nous arrivons toujours à croiser tous les services à tour de rôle, nous permettant ainsi de garder le contact avec tous nos collègues et de garder une cohésion globale. 

L’arrivée des millenials sur le marché du travail a également tout bousculé. Demandeurs du télétravail en entreprise, les nouvelles générations voient de nombreux atouts à rester travailler de chez eux. Beaucoup d’entre eux apprécient l’absence de transports, la flexibilité des horaires et reconnaissent un effet bénéfique sur leur forme globale. 

La course aux nouveaux talents et à la digitalisation a imposé cette pratique comme une nécessité stratégique. Le télétravail généralisé se veut prometteur et instigateur d’innovations. 

La formation en distanciel

L’apprenant en télétravail est un apprenant qui peut avoir un temps et un espace favorable à l’apprentissage. Bien évidemment, si les conditions sont réunies et que les enfants ont bien repris le chemin de l’école. Votre salon sera toujours plus calme qu’un open space rempli de vos collaborateurs. 

La formation en e-learning a fait un bond exponentiel. Beaucoup d’organismes de formation se sont mis à cette forme de pédagogie hybride en proposant des vidéos, des animations, des textes et des tests en tout genre. Tout a été pensé pour proposer une expérience d’apprentissage optimale et motivante pour l’apprenant. 

Ce support en ligne permet à l’apprenant d’accéder à sa formation partout et tout le temps. L’apprentissage est alors à portée de main pour apprendre quand on le souhaite. Cela permet à l’apprenant d’avoir une réelle flexibilité non négligeable avec des programmes 100% personnalisés en fonction de ses objectifs. 

Malgré les avantages qu’apporte la formation à distance, beaucoup sont encore sceptiques. Peur de perdre le contact humain, peur de perdre la spontanéité d’un échange en face à face, les apprenants ont parfois tendance à favoriser le cours traditionnel. 

Le digital Learning fait naître le Blended Learning

Pourtant, le Digital Learning a ses avantages. Il a fait naître le Blended Learning qui conjugue cours en ligne et rendez-vous avec un professeur afin de favoriser les échanges. Seule nuance, on apprend d’abord, on échange ensuite. 

L’apprenant va donc au savoir et non l’inverse… Et cela fait toute la différence. En déportant les connaissances sur des outils accessibles en tout lieux et à toutes heures, le Digital Learning décloisonne la formation. Elle n’est plus subie mais choisie, vécue comme un facteur de progression individuelle. 

Pour les entreprises, cette formation en ligne est le choix le plus intéressant pour mieux former ses collaborateurs et rendre ses équipes plus productives. Ils peuvent organiser leur temps d’apprentissage en fonction de leurs disponibilités sans contraintes logistiques.

En conclusion

En définitive, on se rend compte que le télétravail est de plus en plus favorisé afin de faciliter l’organisation de chacun entre vie personnelle et professionnelle. Ce mode de fonctionnement fonctionne très bien avec le Digital Learning qui s’adapte à l’emploi du temps de l’apprenant, le rendant maître de sa formation. Avec la démocratisation du CPF (lire l’article sur le CPF), toutes les cartes sont de vos mains pour préparer votre futur apprentissage d’une langue étrangère.

Vous avez aimé ? Partagez l’article !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Découvrez notre livre blanc sur les tendances de la formation :