Tout d’abord, sachez qu’il n’existe pas d’obligation pour les entreprises en matière de politique CPF. Une entreprise peut laisser le collaborateur seul, à la fois dans le choix de sa formation, de son utilisation, qui peut être réalisée en dehors des heures de travail. 

Néanmoins, d’après de nombreuses études, peu d’entreprises feront ce choix. La formation étant de nos jours primordiale, à la fois pour la compétitivité de l’entreprise et pour la motivation des collaborateurs, l’entreprise a tout intérêt à encourager ses salariés, pour faire de sa formation un véritable succès et un duo gagnant !

1 - CPF AUTONOME,
laisser le collaborateur seul

Dans le cas, où l’entreprise n’aurait pas de stratégie CPF interne, un accord entre collaborateur et entreprise peut avoir lieu. Selon le code du travail, si le collaborateur souhaite suivre une formation qui ne peut-être réalisée que pendant son temps de travail, il doit informer son employeur et lui demander une autorisation d’absence.

Cette autorisation d’absence doit être adressée par le collaborateur en respectant les délais légaux. Soit 60 jours pour une formation de moins de 6 mois, et 120 jours pour une formation de plus de 6 mois. Si la formation envisagée se déroule en tout ou partie sur le temps de travail, l’accord de l’employeur est requis mais uniquement sur les dates de la formation, mais pas sur le contenu.

Une fois que l’employeur a reçu la demande du salarié, il dispose d’un délai de 30 jours calendaires pour donner sa réponse. A noter qu’en cas d’absence de réponse, la demande sera alors considérée comme acceptée.

Seuls mais informés !

Bien souvent, à la suite des entretiens annuels professionnels, les entreprises informent leurs salariés sur le CPF, et précisent qu’elles n’abonderont pas les formations CPF. Elles pourront alors les renvoyer directement vers l’application Mon Compte Formation et décider si la formation peut avoir lieu pendant ou hors temps de travail.

2 - CPF CO-CONSTRUIT, faire monter les collaborateurs en compétences dans un contexte professionnel

Etape 1 - Informer et communiquer sur le CPF

Vous le savez, le CPF n’est pas toujours connu ou bien compris. C’est pourquoi chez YES ‘N’ YOU, nous accompagnons nos entreprises clientes avec des dispositifs de communication co-brandés et personnalisés ! Vous n’avez rien à faire, on s’occupe de tout, de l’explication sur le CPF, à la création du compte Mon Compte Formation, aux heures DIF, ou encore à leurs droits et devoirs.

Etape 2 - Pré-sélection des formations de qualité

Aider vos collaborateurs ! Que choisir parmi les milliers de formations ? Souvent le collaborateur est perdu, il lui faudra consacrer plusieurs heures pour trouver la formation la plus adaptée à ses besoin (distanciel, présentiel, nombre d’heures de formation, durées, modalités, parcours, personnalisation, certification etc)… sans parler des différents aller-retours avec les organismes de formation.

Dans le cadre d’un CPF co-construit, l’entreprise joue un rôle important dans la sélection des formations pour favoriser la montée en compétences de ses collaborateurs. Grâce à son expertise du marché, elle guide les collaborateurs vers les formations les plus performantes :

  • identification des formations les plus stratégiques pour les collaborateurs 
  • Pré-selection des organismes de formation dont vous connaissez la qualité 
  • Présentation des formations préselectionnées avec les conditions particulières et négociées pour votre entreprise. Il s’agit ici de formations personnalisées !

Etape 3 - Formations pendant le temps travail ou hors temps de travail ?

Qui dit CPF ? dit-il hors temps de travail ? Si les salariés peuvent utiliser librement leurs droits CPF, ils doivent en principe, trouver un accord avec l’entreprise s’ils souhaitent effectuer leur formation.

Les entreprises peuvent décider de favoriser la montée en compétences des collaborateurs et de les accompagner en les laissant libre d’effectuer les formation pendant le temps de travail. Dans ce cas, un planning de formation pourra être mis à disposition.

3 - CPF CO-FINANCE, contribuer à l’évolution des compétences des collaborateurs dans le cadre d’objectifs précis.

Il s’agit ici de contribuer à tous les niveaux de la formation de vos collaborateurs ! En sus des étapes citées ci-dessus, l’entreprise co-finance une partie des formations CPF. Mais comment faire  ? Deux options possibles. 

Option 1

Vous avez décidé de co-financé les parcours de formation CPF  ? Mais le module abondement de Mon Compte formation n’est pas encore disponible (prévu printemps / été 2020). En attendant, chez YES ‘N’ YOU nous vous proposons un processus de mise en place simplifié. Nous avons créé un outil qui nous permet de relever les compteurs CPF de vos collaborateurs, vous pourrez régler le différentiel du crédit CPF directement. On s’occupe de toutes les démarches. 

Option 2

Avec ce que l’on appelle “l’accord d’entreprise”. Il s’agit d’un accord de gestion directe du CPF qui permet à l’entreprise de gérer elle-même le financement du CPF. Cet accord est ouvert à toutes les entreprises de plus de 10 salariés.

Pour ce faire, un accord collectif doit être conclu avec les organisations syndicales ou avec les représentants du personnel (s’il n’existe pas d’organisation syndicale). Une fois conclue, la gestion se fera directement entre l’entreprise et la CDC, le salarié ne sera pas obligé de passer par l’application ce qui peut simplifier grandement la mise en place opérationnelle ! Nos équipes peuvent vous transmettre un accord d’entreprise type. 

Vous avez aimé ? Partagez l’article !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Besoin de connaitre votre niveau en langues ?
Un consultant vous rappelle !

Un projet de formation ?
Contactez-nous !