Pourquoi choisir une EdTech pour se former ?

Digitalisation de l’Entreprise, une nécessité !

L’Entreprise doit sans cesse se réinventer. Dans un monde où la concurrence fait rage et l’information circule en continu, l’entreprise n’a d’autres choix que de s’adapter aux attentes des consommateurs, mais aussi aux pratiques et usages de ses salariés. Face à ces constats, nombre d’entreprises amorcent aujourd’hui leur transformation digitale. 

Plus que d’injecter une dose de technologie dans son infrastructure, digitaliser son entreprise, c’est adopter une culture, des codes, des outils. Un état d’esprit qui se résume en un mot : l’agilité. Une flexibilité qui, de chantier en chantier, se répand sur l’ensemble de l’écosystème. Au coeur de cette quête de performance, la Formation des équipes, clé de voûte de la mise en pratique du projet. 

Organismes de formation, en pleine mutation 

Stimulés par des clients toujours plus en demande, les organismes de formation ont ainsi reconstruit leurs offres de formation, injectant une dose de digital ici ou là… Lentement, une transition s’est opérée vers l’e-learning.  Plus flexible que le présentiel, les modules proposés ne recueillent pourtant qu’un accueil mitigé. Les apprenants regrettent d’être laissés seuls face à leur écran, la mise en application des apprentissages est très limitée, les interactions quasi inexistantes. 

Avancée ou retour en arrière, les organismes de formation traditionnels suivent la tendance et adoptent le Parallel Learning. Une méthode d’apprentissage mixant présentiel et formation à distance. Seul bémol, il manque les ponts entre le réel et le virtuel, rendant le parcours de formation nettement moins efficient. Le suivi personnalisé n’est pas optimal lui non plus. En effet, bien souvent, il n’y a pas de lien entre l’elearning et les cours avec professeurs. Les apprenants ne comprennent donc pas l’intérêt des leçons en ligne. Ce qui est bien légitime ! 

Si les organismes de formation traditionnels tentent de faire évoluer leurs pratiques, peu de plateformes proposent de composer ses parcours de formation. Plus des deux tiers de l’offre sont encore concentrés sur le présentiel, son manque de flexibilité et de personnalisation. Au delà des outils, rares sont, aujourd’hui, les organismes de formation à disposer des atout nécessaires pour insuffler un soupçon de culture digitale, essentielle à le bascule. 

EdTech, un pas de plus vers la digitalisation

Qu’est qu’une Edtech ? Le mixe parfait entre éducation et technologies. Support de progression, la technologie s’adapte aux objectifs de formation, et non l’inverse. Ici, le parcours se construit pas à pas, au gré des évolutions de chaque apprenant. Les connaissances sont mises en commun par mieux les enrichir, la mise en pratique est matérialisée grâce à des supports virtuels. Les tests sont au coeur de l’apprentissage. Impossible d’évoluer sans avoir valider ses acquis, une logique qui paraît pourtant implacable. 

Se faire accompagner par une EdTech, c’est aussi faire le choix d’une expertise digitale. Un univers, des outils, un vocabulaire, une culture communautaire, une approche collaborative… autant de petits détails qui nourrissent le Social Learning, et , sur une aventure de plusieurs mois, peuvent nous aider à basculer d’un monde à l’autre.

Plus riche et plus flexible, l’offre de formation des EdTech mixe habilement Digital Learning et Blended Learning. Loin de prêcher pour la disparition du présentiel, les EdTech, comme YES ’N’ YOU, militent pour un parcours de formation qui sait concilier le nécessaire ;  accompagnement des apprenants avec la diversité des technologies favorisant l’apprentissage.

Parce qu’elles ont l’audace de réinventer les méthodes d’apprentissage, les EdTech sont les plus à même de vous accompagner dans la migration digitale de vos équipes. Outre la montée en compétence, ces structures favorisent le partage via des outils collaboratifs et un esprit communautaire. Pile dans l’ère du temps !

Digital Learning, choisir le bon prestataire.

Les avantages du Blended Learning sur le présentiel sont clairs, y compris pour les DRH et Directeurs de Formation. Pourtant, la question du prestataire capable de mettre en oeuvre un parcours de formation digitalisé reste pleine et entière. Vers quelle école se tourner pour concevoir le meilleur parcours de formation : EdTech ou Organismes de formation ?

OBJECTIF 1 : Définir le parcours de formation…

C’est voté, vous avez opté pour le Blended Learning et son alternance de cours en ligne et de présentiel. L ‘idéal serait, évidemment, que ces deux modes d’apprentissage se répondent et se complètent. Pour cela, vous devriez suivre les avancées de chacun pour pouvoir moduler les contenus au fil de la progression….

Si ce schéma du Blended Learning vous fait envie, une formation avec une EdTech semble bien plus conseillée. A même de construire un parcours de formation personnalisé, en combinant divers supports digitaux, vous profiterez également d’un outil de suivi individualisé, qui collecte les datas et évalue les performances individuelles.

Parce que les parcours d’e-learning ont souvent été construits en deux temps, les organismes de formation ne permettent pas d’évaluer l’intégralité de la chaîne de progression et surtout, de l’adapter.

OBJECTIF 2 : Optimiser le temps de formation…

La formation coûte chère ; il est donc logique que les entreprises cherchent à optimiser les temps dédiés à celle-ci. Proposer des contenus accessibles en Digital Learning permet de lier le temps de formation. Le salarié se forme à l’envie, à n’importe quelle heure, du lieu qui lui plait. Une petite respiration dans toutes ces contraintes organisationnelles fortement appréciée des salariés.

Seul bémol, les plateformes proposées par les organismes de formation sont un poil surannées, et surtout, souvent incompatibles avec la navigation mobile. Côté conception, il est recommandé d’avoir le temps puisqu’il faut souvent plusieurs mois pour achever les modules.

Digital natives, les EdTech proposent des outils adaptables qui vous évitent de lourds développements. Les contenus de formation peuvent être intégrés sans peine. Par ailleurs, les cours en ligne sont dispensés via des modules courts, avec des cours avec professeurs disponibles sur mobile ou desktop.  Gain de temps sur tout la ligne !

OBJECTIF 3 : Maîtriser le budget de formation

Le Blended Learning est, par nature, source d’économies. Pas de salle à louer de formation à mobiliser, d’équipes à couper de la production… Toutefois, d’un prestataire à l’autre les tarifs peuvent varier. En cause, le temps de conception et la lourdeur du processus.

Le Digital Learning, en mutualisant les savoirs, permet la multiplication de contenus métier à moindre frais. De même, l’accès dématérialisé offre un terrain d’économies probant.

YES ’N ‘YOU, le choix de l’agilité

Alternance de présentiel et de distanciel, les parcours  de formation YES ’N’ YOU capitalisent sur le retour d’expérience pour évoluer par palier. Ainsi, tous les modules s’imbriquent, tels un jeu de construction, pour offrir un maximum d’efficacité. Les outils, eux; servent la performance.

Selon le principe de la classe inversée, l’apprenant suit d’abord un cours de préparation sur la plateforme d’apprentissage YES ’N’ YOU. Vidéos, tests, textes audio… Des formats ludiques pour stimuler l’envie d’apprendre, en amont de la rencontre avec le formateur.

Puis, vient le temps de l’échange. Par téléphone, visio ou face à face, le professeur revient sur les apprentissages, points perfectibles, axes de progression apparus lors de l’évaluation. Le contenu de chaque cours est adapté au rythme de l’apprenant. Les évaluations certifiantes dans certains cas, sont consignées dans un Dashboard pour assurer un suivi facile.

De grands noms ont fait confiance à YES ’N’ YOU pour les accompagner sur le chantier de la formation linguistiques ou métiers (mais aussi sur la digitalisation !). Autant d’expériences que nous mettons à profit chaque jour pour imaginer des parcours de formation créatifs et efficaces. Et vous, quels sont vos projets ?

Le Microlearning va booster le niveau d’anglais de vos collaborateurs

Le Microlearning c’est une formation en ligne en format court, qui facilite un apprentissage régulier et quotidien. Elle répond aux exigences des apprenants connectés qui peuvent se former facilement, n’importe où, dès lors qu’ils ont 5 minutes devant eux. Le format court va à l’essentiel.

Une solution de formation adaptée à des agendas ultra bookés

Le Microlearning est particulièrement adapté à ces apprenants surbookés qui n’ont pas ou très peu de temps à consacrer à une formation et qui veulent travailler plus vite, en toute autonomie. Elle s’insère parfaitement dans leurs vies surchargées. Ils peuvent ainsi facilement et naturellement inscrire leur formation dans leur emploi du temps. Entre lire un document de 3 pages ou regarder une vidéo de 3 minutes, l’apprenant choisit la vidéo !

De même que nous lisons plus facilement un tweet qu’un article, il est plus facile de trouver un créneau de 5 minutes que d’une heure dans son emploi du temps pour se former. ”Ma formation Blended Learning de 6 mois est composée d’exercices d’anglais de 2 à 5 minutes, d’exercices plus complets et en profondeur sur une thématique grammaticale et de RDV téléphoniques mensuels” témoignant Thierry Constant, directeur du service technique de France Boissons, qui a suivi une formation en anglais chez nous.

Je peux me connecter quelques minutes tous les jours quand je veux pour apprendre l'anglais

”Ce que je veux, où je veux, quand je veux”. L’apprenant peut se former en anglais aux moments les plus favorables de la journée pour lui. Sollicité de toutes parts, via les réseaux sociaux, les appels téléphoniques, SMS, collègues, ou tout simplement la vie en open space, l’apprenant a de grandes quantités d’informations à digérer tout au long de la journée. Il est plus facile pour lui de ne pas être dérangé et de travailler sans interruption pendant 5 minutes. De plus, le Microlearning se prête à l’apprentissage mobile : on peut se connecter n’importe où, depuis un smartphone ou une tablette.

Un apprentissage flexible et ”just in time”

Autre atout, ”le microlearning favorise l’apprentissage adaptatif. L’apprenant est maître de sa formation : il peut aller directement sur la leçon qui l’intéresse. Il accède facilement aux infos qu’il juge utiles et qu’il peut appliquer de suite”. De la même manière que l’on ouvre un dictionnaire directement à la bonne page pour comprendre le sens d’un mot. Chacun peut suivre son propre parcours de formation, changer l’ordre et l’exercice selon ses besoins et ses intérêts. Résultat, les apprenants sont plus engagés et travaillent de manière plus assidue et régulière, ce qui les aide à progresser.

Sachant que pour apprendre une langue, ”mieux vaut que le rythme soit fréquent et intense, l’efficacité du Microlearning repose sur le fait que l’apprenant est libre de déclencher l’apprentissage à tout moment et de choisir les leçons” et gère lui-même la fréquence de la formation en fonction de ses besoins. ”Même si cela impose une certaine rigueur dans le rythme car c’est une démarche pro-active, il faut que l’apprenant prenne l’habitude de se connecter quotidiennement” avertit Thierry Constant.

Pour apprendre un mot ou un concept.

Le Microlearning concerne presque tous les types de formation. Cependant, certaines ont besoin d’un effort soutenu et quelques concepts trop complexes se prêtent mal au fractionnement.

L’acquisition d’une langue étrangère dépend énormément de l’exposition de l’apprenant à la langue. Le Microlearning permet justement à l’apprenant d’accéder à la langue cible de manière quotidienne, de multiplier les moments pour s’exposer dans la journée et d’accéder à des points linguistiques de manière ponctuelle et précise. Ce peut être par exemple l’apprentissage de base, de mots-clés, de concepts, d’un point prévis de grammaire, sans rentrer dans les détails. Le principe, c’est une règle, avec un ou deux exemples, éventuellement des exercices. Et la possibilité de feedbacks immédiats. Ce sont des choses que l’on peut mettre en application tout de suite.

A l’image des vidéos et tutoriels d’apprentissage que l’on trouve en nombre sur Youtube. Les sessions sont variées avec de la grammaire ; la découverte de mots de vocabulaire, des questions sur le mode de vie etc. Ce sont des exercices accessibles, courts, percutants, rythmés et ludiques.

Sur une formation de deux heures, le risque est grand de perdre l’attention volatiles de l’apprenant. Une formation courte permet de mieux capter l’attention. Avec le microlearning, le niveau d’engagement reste très élevé, l’apprenant n’a pas le temps d’avoir un moment de fatigue ou de déconcentration. Qu’il soit conçu dans un registre drôle ou sérieux, chaque module est centré et respectueux de l’apprenant pour captiver son attention.

Pour être efficace, il doit être utilisé de manière  régulière et intégré dans une démarche globale, en étant jumelé avec d’autres types de formations, comme des séances en présentiez avec un professeur.

Et mieux mémoriser… 

Autre paramètre lié à l’apprentissage humain qui plaide en faveur du Microlearning : au bout d’un moment, les mécanismes de la mémoire ne fonctionnent plus. Pour pouvoir ancrer des concepts dans le cerveau humain, mieux vaut ne pas tout apprendre en une journée et ne plus rien faire ensuite. Mieux vaut apprendre au fur et à mesure pour mieux mémoriser les choses. Et laisser le temps au cerveau de se reposes, ”espacer l’idée dans le temps.” Le but, ne pas submerger l’apprenant d’infos pour éviter la surcharge cognitive. De la même manière qu’une séance de vocabulaire ne doit pas être trop longue, auquel cas elle risque d’être contre-productive et leur mémorisation et application difficiles.

Dans une formation, il y a souvent beaucoup de choses complexes. Il est impossible de retenir toutes les infos. Ce serait contre-productif de tout expliquer et de donner trop d’exemple. Mieux vaut choisir les plus pertinents.

Bilan : Une séance de 3 minutes par jour pendant deux mois vaut mieux qu’une formation de deux heures dispensée en une fois !

Intégrer la Réalité Augmentée ou Virtuelle à la formation

technologies et formation

Réalité Virtuelle ou Augmentée, de quoi parle-t-on ?

Souvent confondues, Réalité Virtuelle et Réalité Augmentée recouvrent pourtant deux champs d’action distincts, deux expériences parallèles. Toutes deux offrent un parcours immersif,  qui s’impose naturellement en matière de formation professionnelle.

Le Tactile Learning, l’apprentissage en action

Les capacités d’immersion complète, dans un environnement reproduit ou imagé révèlent tout le potentiel offert par la Réalité Augmentée. Les formateurs le savent bien ; nous ne sommes pas tous égaux face à l’apprentissage. Certains seront plus sensibles à un apprentissage auditif ; d’autres, visuels et d’autres encore lu/écrit.

Environ 15% de la population seraient nativement sujets à l’apprentissage tactile, le Tactile Learning. A ceux-ci, s’ajoutent les professionnels amenés à exécuter quotidiennement des gestes précis, dans un environnement donné. Pour ces profils, la Réalité Augmentée offre, dès aujourd’hui, un mode d’apprentissage efficient, présentant de nombreux atouts.

En plongeant l’apprenant dans un environnement virtuel, la mise en pratique est immédiate. Progrès comme erreur peuvent être soulignés en temps réel, alors que le corps, lui, mémorise le geste dans son application. Que l’utilisateur ait une tendance visuelle, auditive ou kinesthésique, la Réalité Augmentée et/ ou Virtuelle est capable de stimuler simultanément tous ses sens. Ainsi, tous les profils bénéficient du meilleur apprentissage.

Réalité Augmentée, des formations sans limite….

Si la Réalité Augmentée a fait ses débuts dans l’industrie, elle connaît désormais un essor considérable dans le secteur de la formation professionnelle. Grâce à elle, il devient accessible de recréer virtuellement un environnement de travail, favorable à l’apprentissage de gestes simples comme très techniques.

Modulables à l’envie, les scénarios mis en oeuvre peuvent jouer sur toutes les variables, comme le niveau de stress, les conditions environnementales, le nombre de participants… L’apprenant interagit alors en temps réel, dans un espace temps dématérialisée, tout en échangeant à distance avec son formateur.

Situation exceptionnelle ou même inexistante, la réalité augmentée permet de tout mettre en scène pour une immersion complète. Totalement investis, l’apprenant démultiplie ses capacités d’apprentissage.

le digital dans al formation

Apprendre avec le corps et l’esprit !

En proposant des expériences sans limite, respectant les contraintes du réel, la Réalité Augmentée offre de nombreux atouts en matière de formation. Loin d’être une simple tendance, de nouvelles initiatives virtuelles fleurissent chaque jour. Les entreprises y trouvent, elles, une rentabilité certaine, doublée d’un terrain d’expérimentations ludo-pédagogiques.

L’immersion complète proposée par la réalité augmentée permet de reproduire, à l’envie, gestes et procédures jusqu’à leur acquisition totale. Et ce, sans avoir à mobiliser de ressources colossales, puisque les programmes sont duplicables à l’infini. Voilà sans doute un argument de poids !

Très appréciées des collaborateurs, les expériences de réalité augmentée ou réalités virtuelles plongent l’apprenant au coeur d’un univers ultra réaliste qui autorise une prise directe avec son quotidien.

Ainsi, il manipule ses propres outils, expérimente différentes sensations, matérialise un environnement et s’appuie sur tous ses ressentis… Les savoirs sont alors acquis plus rapidement et avec motivation. Acteur de son apprentissage, le salarié s’implique davantage.

Stimulé dans tous ses sens, la mémorisation est d’autant plus prégnante pour l’apprenant. Un atout, notamment pour les professionnels, comme les pilotes d’avion ou les agents sur une chaîne de production, qui seraient amenés à reproduire des gestes acquis en situation d’urgence ou dans des conditions exceptionnelles. Toutefois, la réalité augmentée trouve aussi ses marques sur des simulations très basiques, telles que des entretiens clients !

Réalité augmentée & Réalité virtuelle, le futur de l’EdTech ?

YES ’N’ YOU expérimente, elle aussi, les bénéfices apportés par ses nouvelles technologies. Ainsi, nous concevons pour nos clients des expériences de formation totalement immersives. Grâce à des parcours de formation en 360°, les collaborateurs accèdent à un contenu innovant, favorisant un apprentissage rapide et ludique.

Disponibles depuis une plateforme dédiée, ces parcours de formation offrent une expérience granulaire d’un support à l’autre. Equipé d’un casque de VR, ils dévoilent sa puissance. Ensuite, l’ordinateur prend le relai pour prolonger l’apprentissage dans un environnement donné.

Dernier exemple en date, une formation réalisée pour le compte d’Air Caraïbes, à destination du personnel naviguant. En faisant appel à YES ’N’ YOU, la compagnie aérienne a souhaité digitalisé son processus de formation, tout en réduisant les coûts. Recourir à l’expérience 360° a permis de restreindre drastiquement l’investissement.

Pour pallier aux difficultés logistiques d’une formation multisite, YES ’N’ YOU a conçu des modules de formation sur-mesure en 360°. Ces environnements de travail digitalisée permettent au personnel navigant d’appréhender les gestes techniques dans un contexte ultra réaliste, à l’aide d’un casque VR ou de tout autre support digital. Chaque parcours fait l’object d’évaluation pour garantir l’acquisition en compétences par les collaborateurs et respecter les prés-requis réglementaires pour les autoriser à ”voler”.

Après cette expérience positive, YES ’N’ YOU décide de poursuivre l’aventure de la VR ou encore de la Réalité Augmentée. D’autres projets sont déjà à l’étude afin d’intégrer cette dimension à la fois pédagogique et technologique à nos modules de formation professionnelle. Résolument digital, nous misons beaucoup sur ces technologies de point, dont l’efficacité est clairement mesurable.

Gamification et Formation

La gamification, un outil de formation qui fait recette !

La gamification consiste à introduire des mécaniques de jeu dans un environnement qui intialement ne s’y destine pas. Challenge, défi, jeu de dés ou de cartes, la gamification n’a de limite que votre créativité : l’essentiel étant de s’amuser tout en mettant en pratique les apports théoriques appréhendés au préalable. Absorbé par sa mission, l’apprenant explose à son rythme, valide ses acquis et progresse en appliquant. Le tout, sans même s’en rendre compte et avec un plaisir non feint !

Gamification en formation, un jeu gagnant-gagnant !

Fortement inspirée de l’univers des jeux vidéo, la gamification trouve naturellement sa place dans l’arsenal du Digital Learning. Génératrive d’émotions positives, cette mécanique d’apprentissage offre bien des atouts, tant pour le collaborateur que l’entreprise, en maintenant l’adhésion de l’apprenant dans le temps et en augmentant ainsi nettement le taux de rétention des formations en ligne.

Acteur de sa formation, par de simples mises en situation comme des parcours plus complexes, l’apprenant est plus motivé, plus impliqué. Son corps agit avec son esprit, pratiquant ainsi la méthode du « Learning by doing ». De cette projection, le collaborateur tire davantage d’apprentissages, notamment par l’analyse de ses ressentis. L’acquisition des connaissances est plus rapide, et surtout, plus durable.

Jouer, oui, mais dans les règles…

A l’inverse du jeu, destiné à distraire, le jeu pédagogique repose sur la volonté de développer de nouvelles compétences, capacités ou habiletés. La dynamique « essai-erreur » au coeur de l’apprentissage, est l’une des sources d’enseignement les plus riches.

De même, un simple jeu peut être répété à l’infini, tant qu’il amuse celui qui le pratique. Le jeu pédagogique est, lui, conçu pour progresser. Ainsi, dès qu’une étape est franchie, l’on passe à la suivante. L’objectif n’est pas de réitérer l’action en boucle mais bien de l’intégrer pour atteindre un niveau supérieur.

Enfin, plus que l’expérience, c’est le retour d’expérience qui fait la différence. Là où le joueur lambda passe à autre chose en fin de partie, l’apprenant sujet à la gamification est invité à analyser ses ressentis pour en tirer des conclusions sur sa pratique. Quelles ont été les difficultés rencontrées ? Comment a-t-il vécu une telle mise en situation ? Cette phase de questionnements, intégrée au parcours, est l’une des clés du succès de cette mécanique.

Désormais convaincu des atouts de la gamification pour apprendre vite et bien, tout en gardant l’adhésion des collaborateurs, vous êtes décidé à explorer cette tendance. Seulement voilà, comment déployer un parcours de formation ludique et efficace, sans tomber dans caricature d’un obscur team building ? La réponse de la tient en 4 mots : plaisir, pédagogie, performance et profiling.

Le fil d’Ariane de la gamification dans la formation 

Ludifier son parcours de formation ne s’improvise pas. En qualité de responsable RH-Formation, il vous faudra concilier le fond et la forme pour atteindre vos objectifs en terme de montée en compétences et de taux d’implication. Afin d’évaluer le potentiel d’un parcours de formation gamifié, proposé par un éventuel partenaire, inspirez-vous de la règles des 4P.

PLAISIR

La gamification vous aide à inverser la tendance en capitalisant sur le plaisir de l’expérience. En stimulant la curiosité et l’excitation du jeu, le cerveau sécrète une hormone du plaisir, la dopamine, qui amène l’apprenant à vouloir réitérer. Ici naît la motivation.

PÉDAGOGIE

Avant même de penser à ramifier vos formations, vous devez en définir précisément les contours pédagogiques. Généralement orchestrés autour de courtes séquences, les parcours de gamification reposent sur un objectif défini, des règles claires et simples.

PERFORMANCE

Stimulante, la notion de performance est indissociable de celle de jeu. Ne joue-t-on pas pour gagner ? Au travers de vos jeux pédagogiques, l’apprenant doit être continuellement sujet à victoire. A chaque objectif défini, une récompense.

PROFILING

Sur le modèle de l’Adoptive Learning, la gamification permet , via des parcours de formation en ligne, de personnaliser au maximum la montée en charge. Ainsi chaque participant bénéficie d’un circuit de formation individualisé, respectant ses acquis, ses lacunes et son rythme d’apprentissage.

Gamification en formation, à quoi joue-t-on ?

Les outils dédiés à la gamification sont nombreux. Pleinement inscrits dans le processus de Digital Learning, les jeux pédagogiques se déclinent ainsi sur tous les écrans, de l’ordinateur au mobile. Un accès simplifié qui s’impose comme un impératif, au même titre qu’une interface fluide, à l’UX soignée. Lors de la conception, on fera appel aux mêmes ressorts que le Blended Learning, en s’appuyant sur de courtes sessions, sous forme de rendez-vous pour maintenir l’attention. Les niveaux peuvent être également débloqués uniquement sous conditions, comme la validation d’un acquis par exemple.

Si certains secteurs appellent plus naturellement au jeu, la gamification est également une méthode efficace pour appréhender les apprentissages supports, tels que le management ou les langues. Pour cela, l’on s’appuiera volontiers sur le storytelling pour maintenir l’attention de l’apprenant. Mis en situation au gré des scénarios, le collaborateur doit ainsi atteindre ses objectifs pour avancer, seul ou en équipe. Pour être opérants, ces modules reposent sur un cadre clair et un objectif énoncé.

Enfin, dernier conseil, plus le concept à intégrer est compliqué, plus le jeu doit être simple ! Comptez sur l’expérientiel pour imprégner les apprentissages qui en découleront. Votre ambition : amener le participant à faire, recommencer, moduler, évaluer, réfléchir à sa pratique. Pour cela, il faut le libérer d’une éventuelle incompréhension des règles du jeu !

Blended Learning, qu’est-ce que c’est ?

  1. Blended Learning, la mixité pour ambition
  2. Pour l’entreprise, des parcours de formation optimisés
  3. Pour les salariés, une approche pédagogique motivante

À l’image de l’Entreprise, le secteur de la Formation Professionnelle évolue. Il se digitalise, éprouve de nouveaux outils, de nouvelles pratiques. Alors que l’E-Learning a, depuis quelques années déjà, conquis les décideurs RH, la tendance 2017 semble résolument tournée vers le Blended Learning.

L’efficacité au service de la Formation

Tirant le meilleur des deux mondes – la formation présentielle & la formation à distance – cette approche pédagogique innovante séduit par sa flexibilité. En conjuguant, au travers de parcours de formation personnalisés, apprentissages séquencés et interactions humaines, le Blended Learning offre de multiples avantages. Au fil de ces quelques pages, YES’N’YOU vous invite à explorer ce format, devenu incontournable en matière d’apprentissage en entreprise.

1. Blended Learning, la mixité pour ambition.

Lorsque l’on pense formation, c’est encore souvent l’image du rétroprojecteur qui nous vient en tête. Pourtant, en la matière, les usages ont considérablement évolué ces dernières années.

Alors que l’E-Learning a introduit le digital en entreprise, en proposant des modules de formation à distance ; le Blended Learning s’impose, désormais, comme une version augmentée de celui-ci.

Une alternance des modes d’apprentissage

Derrière cet anglicisme, une approche pédagogique innovante, imaginée sur le principe de la mixité. En proposant l’alternance de formations distancielles et présentielles, le Blended Learning met au profit de l’apprenant, comme de l’entreprise, le meilleur de chaque approche.

La complémentarité des apprentissages à distance et de l’échange humain offre à chacun l’opportunité d’évoluer au sein d’un parcours de formation personnalisé, en phase avec ses besoins et attentes.

Un parcours de formation individualisé

Une fois les notions clés à acquérir identifiées, un programme de Blended Learning se construit comme un jeu de construction. Les briques s’empilent, comme les savoirs. Selon les compétences de chacun et sa faculté de progression, les briques s’accumulent jusqu’à atteindre l’objectif fixé.

Le parcours débute généralement par une première séquence à distance. Une fois les paliers de validation définis, la première étape consiste à évaluer les connaissances des apprenants. Les outils en ligne permettent de mesurer très simplement les performances individuelles et surtout, de consigner ces précieuses informations dans un tableau de suivi.

Essentielle, l’évaluation des pré-requis se révèle très utile également pour répartir les apprenants par niveau et avancer plus rapidement vers son objectif. Cette phase permet donc de préparer sereinement les sessions de formation en présentiel.

Une relation de proximité préservée 

Des rendez-vous réguliers complètent l’apprentissage à distance. Ici, un formateur remplace la vidéo et l’enseignement se fait en face à face. Conçues comme des espaces d’expression, ces sessions sont l’occasion d’échanger, de clarifier, de poser des questions, revenir sur le notions qui restent floues. L’échange est véritablement moteur de la progression. 

Adopter le Blended Learning, c’est aussi s’appuyer sur une analyse fine des investissements alloués à la formation. Grâce à des tableaux de suivi individuels, mesurez les forces et les faiblesses de chacun, en toute transparence. Un argument supplémentaire pour individualiser le parcours de formation et stimuler l’échange avec l’apprenant.

2. Pour l’entreprise, des parcours de formation optimisés

Avec une progression de 5% en un an, le Blended Learning séduit de plus en plus d’entreprises, qui voient dans cette méthode l’alliance parfaite entre gestion optimisée du budget Formation et bénéfices rapides dans l’acquisition de nouvelles compétences.

Blended Learning, la bonne équation formation

Aussi indispensable que complexe, la formation en entreprise coûte cher. Construire un parcours de formation personnalisé nécessite d’engager des investissements budgétaires et humains importants. Optimisé, le Blended Learning allège ces contraintes au profit de la montée en compétence des intervenants.

Si les formations en présentielle sont encore plébiscitées par 78% des entreprises, la tendance est plutôt à la baisse. Pour cause, la lourdeur logistique du processus. Entre la mobilisation du personnel, les arrêts de production occasionnés et les disparités de niveau entre les apprenants, la formation traditionnelle (re)connaît ses limites.

Limites que le 100% digital, incarné par l’E-Learning, a tenté de transcender. Seulement, là encore, construire les modules de formation, rédiger les scripts, procéder au tournage, puis au montage de chaque vidéo représente un investissement, en temps et en moyens, considérable.

En conciliant formation distancielle et présentielle, le Blended Learning offre de réels avantages pour l’entreprise. L’alternance des supports pédagogiques permet de maintenir une qualité d’apprentissage constante, tout en optimisant les coûts de formation. Plus courtes et plus espacées, les sessions en présentiel ont un impact moindre sur la bonne marche de l’entreprise.

Par ailleurs, l’acquisition des pré-requis, en amont des sessions présentielles, favorise le nivellement par le haut. Les apprenants faisant face à davantage de lacunes sont invités à travailler sur leurs faiblesses à distance. Cette flexibilité ouvre l’accès aux formations à un panel de salariés plus vaste, ce qui, là encore, garantit une meilleure rentabilité.

Néanmoins, le Blended Learning souffre encore de quelques préjugés. Certaines entreprises craignent que l’aspect ludique de cette approche ne soit un frein à l’acquisition des connaissances. Parfois, c’est la possibilité d’accéder aux apprentissages à tous moments, y compris en dehors des horaires de bureau, qui est pointée du doigt par les organisations syndicales.

3. Pour les salariés, une approche pédagogique motivante

Dans les entreprises qui se sont essayées au Blended Learning, l’initiative est plutôt bien reçue par les salariés. Moderne, flexible et performante, cette approche pédagogique ne manque décidément pas d’arguments !

Lorsque les salariés sont interrogés sur leurs attentes en termes de formation professionnelle, nombre d’entre eux mettent l’accent sur leur volonté de juxtaposer apprentissages nouveaux et problématiques métiers. Bien que considérée comme indispensable, beaucoup souhaitent que la formation ne fasse pas obstacle à leur travail quotidien. Les apprenants soulignent également l’aspect participatif, jugé comme un facteur de motivation important.

Opter pour le Blended Learning permet de satisfaire ces attentes, tout en assurant une montée en charge ciblée, et dans le temps. Accessoire indispensable, le smartphone est au cœur du dispositif. Le libre accès qu’il offre aux contenus de formation, couplé à la liberté d’y accéder à son gré, séduit les apprenants.

Libéré des contraintes et de la pression du groupe, le salarié acquiert les connaissances à son rythme. Pour les plus réservés, le soutien discret du formateur, par mail, est également un véritable atout.

Entre deux modules à distance, l’échange, animé par un formateur, prolonge l’envie d’apprendre. Ici, l’émulation collective et les temps accordés aux mises en situation sont essentiels pour ancrer les connaissances. Cette mise en commun est également très appréciée des apprenants, qui regrettent parfois la passivité de certains modules. Au fil du parcours, la validation des différents paliers est perçue comme une motivation supplémentaire.

L’apprenant mesure sa réussite et reste stimulé, tandis que le responsable formation garde, lui, une vue globale sur les montées en charge de chacun.

Intégrer le digital au coeur du parcours de formation

Stratégie digitale formation

Comment aborder le digital dans la formation professionnelle? Avec quelles technologies et comment les appréhender efficacement ? Quelle stratégie mettre en oeuvre pour digitaliser l’apprentissage ?

Dans notre environnement constamment connecté, le monde de l’Entreprise se doit d’intégrer progressivement le digital dans son offre, ses processus d’organisation mais également dans l’aspect humain où l’on retrouve la formation.

 

le digital dans al formation

 

Plusieurs sujets sont en évolution :

–  l’allégement du présentiel,

–  le digital learning, les technologies dans l’apprentissage,

–  le digital appréhendé par les Ressources Humaines et les Responsables Formation.

 

On retrouve de nombreux outils digitaux au service de notre quotidien, pourquoi ne pas les utiliser à bon escient pour améliorer nos savoirs ? Parmi ces outils, on retrouve la réalité virtuelle, la réalité augmentée (casque VR).

👉🏼 Retrouvez un projet de formation réalisé avec succès  dans le domaine de l’aviation avec Air Caraïbes : cliquez ici !

 

 

Afin de vulgariser le jargon digital et les démarches à suivre dans le milieu de la formation, nous vous avons détaillé 3 grands sujets au sein de ce livre blanc :

1.  Les nouvelles perspectives qu’offrent le digital dans la formation.

2.  L’élaboration d’une stratégie de formation avec les nouvelles technologies.

3.  Comment choisir le bon partenaire pour réaliser ce projet 2.0

Télécharger le livre blanc

 

technologies et formation

L’atout de YES ‘N’ YOU est de vous accompagner dans vos projets de formation.

Pour être plus au fait de nos formations digitales, de nos références dans ce domaines et de nos projets qui ont été réalisés avec succès, rendez-vous sur notre page dédiée au Learning fab.

 

Lancez-vous dans l’aventure !

 

YES ‘N’ YOU agrandit son aura digitale : nous faisons partie de l’association EdTech France !

EdTech France YES N YOU

Constamment en veille sur les entités purement digitales, émergentes ou non, nous avons pris l’initiative de nous associer à EdTech France pour conforter notre activité sur ce secteur.

 

Rappelez-vous, en plus de nos parcours de formations en langues certifiantes, YES ‘N’ YOU vous propose également des formations digitales sur-mesure, fruit d’une synergie entre pédagogie et innovation technologique.
On s’explique.
YES ‘N’ YOU Learning Fab déploie des formations professionnelles sur les sujets stratégiques qui répondent aux besoins d’évolution des  entreprises. Des projets innovants de formation et d’information personnalisés Digital Learning pour former chacun des collaborateurs d’une entreprise à ses valeurs, à ses métiers, au lancement de ses nouveaux services / produits, à ses process ou encore au développement personnel.

 

Notre vocation : rendre la technologie utile à l’éducation et la formation.
C’est beau.

 

Mais revenons-en à notre annonce du jour : notre collaboration avec l’association EdTech Franche, jeune pousse dans le milieu du digital tout juste créée en Mars 2018 mais qui recueille déjà de nombreux signataires issus du milieu de la formation digitale.

 

Petite note sur ses objectifs annoncés dans le manifeste :

  • inventer les outils et services qui font avancer l’éducation et la formation
  • fédérer partout en France les acteurs de l’éducation et de la formation
  • démontrer la contribution du numérique au service de l’éducation et de la formation.
  • diffuser le savoir-faire de la EdTech française sur la scène internationale

 

YES ‘N’ YOU est fier d’être signataire et de contribuer à rendre la technologie utile à la formation.

Pour en savoir plus sur nos formations digitales
Pour en savoir plus sur EdTech France

 

Quelles sont les tendances de la formation en 2018 ?

La formation professionnelle se transforme en profondeur, entre réforme, nouvelles technologies et évolution digitale.  Quelles seront les nouvelles tendances de demain dans la formation professionnelle ?

Découvrez un résumé de notre livre blanc : les tendances de la formation 2018

Résolument digitale, 2018 s’annonce comme une année de transition pour la formation professionnelle. Face à un présentiel en perte de vitesse, nombre d’entreprises se tournent vers une EdTech afin de repenser la dynamique d’apprentissage et digitaliser les parcours de formation. Entre optimisation des performances, engagement et montée en compétences rapide, les défis se multiplient pour l’année à venir.

En bref…

#1. Intelligence Artificielle, au delà du Machine Learning

Alors que l’Adaptive Learning  s’appuie sur des algorithmes pour personnaliser les parcours de formation par profil utilisateur, l’Intelligence Artificielle dans la formation professionnelle va encore plus loin. A la clé, un bénéfice important puisque la personnalisation des apprentissages induit un suivi complet des performances individuelles.

 

#2. Digital Learning, au service de la performance

Alors que l’E-Learning est moribond, le Digital Learning s’inscrit plus que jamais dans le futur de la formation professionnelle. Grâce à sa diversité et son accessibilité, le Digital Learning permet de réduire le temps passé en module de groupe, au profit de l’individuel et de l’apprentissage avec ses pairs.

 

#3. Mobile Learning, d’une évidence à une nécessité

Avec plus de 250 consultations journalières de nos smartphones, difficile de faire l’impasse sur le Mobile Learning. En phase avec l’évolution des usages, le Mobile Learning s’avère être une solution d’apprentissage pratique et efficace pour tous ceux dont les collaborateurs sont de plus en plus mobiles, comme les retailers et les managers, ou tout simplement jeunes et ultra-connectés !

 

#4. Le LCMS, au service de la formation métier

Parce qu’ils deviennent mobiles et consultables à tous instants, les parcours de formation nécessitent un point d’ancrage : le LCMS, autrement dit Learning Content Management System. Coulisse des formations digitales, ce mot compliqué n’est autre qu’une base de connaissances, construite sur mesure, pour répondre aux besoins de vos collaborateurs.



#5. Onboarding, une intégration rapide et efficace

Outre les motivations à l’apprentissage, les entreprises cherchent désormais à optimiser l’intégration de nouveaux collaborateurs. Exit le séminaire de formation en équipe, place à l’évolution personnalisée et à l’efficacité ! Deux enjeux majeurs auxquels le Digital Learning apporte une réponse concrète.

#6. Réalité Augmentée, la mise en situation

Loin d’être un simple gadget, la Réalité Augmentée a déjà conquis de nombreux publics, notamment ceux dont la réalité est finalement peu accessible… Découvrez dans notre livre blanc, des exemples de formations professionnelles en réalité augmentée.

 

#7. Social Learning, l’échange au cœur de l’apprentissage

Alors que les réseaux sociaux dépassent les 2 milliards d’utilisateurs, l’entreprise peut elle passer outre cette tendance ?! Non évidemment ! Ainsi, le Social Learning s’impose comme un canal d’apprentissage, intégré au Parcours de Formation. Derrière ce terme, la volonté de capitaliser sur le mode de transmission le plus ancestral, mais aussi le plus puissant : l’entraide.

#8. Gamification, le challenge pour moteur

Dans un temps où l’engagement et la motivation des apprenants sont des facteurs de réussite du Parcours de Formation, la gamification permet de stimuler en mesurant. S’en suit un suivi des performances déterminant pour les RH afin de réorienter les actions au regard des résultats obtenus.

 

#9. Feed Back, l’analyse des performances

Derrière toutes ces tendances, la volonté, et surtout la capacité offerte par le digital, de mesurer, analyser, chiffrer pour mieux accompagner les actions de formation. Plusieurs outils existent, comme le Talent Analytics de YES ‘N’ YOU.

 

#10. Innovation et design en formation, une culture nécessaire

Face à des utilisateurs aguerris, cultiver l’innovation et le design devient indispensable. Clé de l’engagement, un design clair et intuitif sera perçu comme naturel, alors qu’une ergonomie peu soignée n’invite pas à s’y connecter. Plus qu’une esthétique, le design des interfaces de formation est un véritable facteur de motivation pour l’apprenant. 

Comment Air Caraïbes renforce l’accès à la formation pour ses collaborateurs avec un dispositif digital efficace et plus rentable ?

Réalité virtuelle formation sur mesure - Yes N You

En plein essor, la compagnie aérienne Air Caraïbes mise sur le digital pour accompagner la croissance rapide de l’entreprise. Avec quelques 500 collaborateurs répartis entre la métropole et les Antilles, la formation et le maintien constant des compétences des Personnels Navigants Commerciaux relèvent du défi, notamment logistique. Après une première expérience E-Learning, Air Caraïbes a choisi YES ’N’ YOU pour imaginer un Parcours de Formation, orienté Digital Learning.

Le défi d’Air Caraïbes

Air Caraïbes compte aujourd’hui quelques 500 Personnels Navigants Commerciaux (PNC), répartis entre différents sites distants. Jusqu’alors, le parcours d’apprentissage était fragmenté en 2 phases d’une durée de 15 jours, très dense. Une organisation lourde au plan logistique, puisqu’il faut réunir sur site les apprenants, afin de les mettre en situation dans l’unique “type machine”, “l’avion-école” de la compagnie. Mais également au plan financier, puisque chaque cycle de formation prive les PNC concernés de leur productivité.

Notre challenge

Face à cette analyse, Air Caraïbes s’est lancé un véritable challenge, auquel la compagnie a souhaité associer YES ’N’ YOU.

Objectifs :
– Une meilleure efficacité des dispositifs de formation et de maintien des compétences
– Davantage de simplicité dans l’organisation des cycles de formation
– Une meilleure rentabilité des investissements liés à la formation

Air Caraïbes et YES ’N’ YOU ont poussé plus loin encore le challenge du Digital Learning en imaginant un module de formation entièrement dédié à un avion encore en production l’Airbus A350-900, afin de former les PNC sur ce nouvel avion avant son 1er vol.

La solution YES ’N’ YOU

Prête à relever le challenge, l’équipe YES ’N’ YOU a imaginé bien plus qu’un Parcours de Formation. Ici, c’est véritablement une Expérience Apprenant immersive qui a été créée. Grâce aux technologies les plus avancées, la EdTech a déployé un environnement complet, intégrant Motion Design, UX optimisée, modules vidéo 360°, intégration d’un décor 3D, Hotspot et Branching. Un concentré d’innovations, directement implémentées au sein d’une plateforme d’apprentissage ATAWAD : le LCMS (Learning Content Management System). 4 parcours de formation, permettant de former les PNC : au service business classe, au nouvel avion A350, à l’anglais métier axé aéronautique et à l’anglais général pour acquérir un meilleur niveau.

Le bilan

Très bien accueillie des collaborateurs, l’Expérience Apprenants proposée par YES ’N’ YOU a su répondre aux différents enjeux exposés par la compagnie aérienne.
“Une expérience 100% positive, tant au plan humain que technologique” commente Daphné Tournadre, Cabin crew senior manager.

YES’N’YOU vous invite à découvrir plus de détails sur la digitalisation de la formation d’AIR CARAÏBES avec ses résultats positifs et chiffres clés, dans notre étude de cas.

La Réalité Augmentée au service de la formation professionnelle : buzz ou réalité ?

Réalité augmentée - Yes N You

Réalité virtuelle (VR) ou Réalité Augmentée (AR) en Digital Learning, de quoi parle-t-on ?

 

Invitée de choix des salons CES ou Virtuality, la Réalité Augmentée (AR) et la Réalité Virtuelle (VR) séduisent incontestablement. Le secret : une capacité jamais égalée à projeter l’individu dans un monde immersif et dans environnement aux frontières du réel.
Accessible, efficace, moderne, ces technologies innovantes ne manquent pas d’atouts pour séduire DRH et Managers.

Souvent confondues, Réalité Virtuelle et Réalité Augmentée recouvrent pourtant deux champs d’action distincts, deux expériences parallèles.

La Réalité Virtuelle connaît un succès croissant dans le monde réel mais également dans la formation professionnelle. C’est ce que l’on appelle le VR-Learning (ou Virtual Learning) : qui se définit comme une expérience en totale immersion. Elle permet l’interactivité en temps réel et un sentiment d’immersion pour l’apprenant. La Réalité Virtuelle mobilise des technologies de type 3D et 4D afin de reproduire dans le monde digital les codes du réel. Grâce à des casques de VR (Oculus Rift, Samsung Gear VR ou encore des cardboards…) l’apprenant est projeté dans un univers ultra réaliste ce qui lui permet d’être mis en situation et d’appréhender des gestes clés.

Plus pragmatique la Réalité Augmentée crée des ponts entre le réel et virtuel, afin d’augmenter les capacités du réel. L’utilisateur y interagit en temps réel, dans un univers en trois dimensions. Ainsi, son audition, son odorat, comme son sens du toucher entrent en action. Axée sur la mémoire kinesthésique et facilement accessible, la Réalité Augmentée s’impose comme l’un des futurs modes d’apprentissage dans la formation professionnelle.

Focus: Réalité Augmentée, une solution de formation rapide, efficace et accessible pour les entreprises

Si la Réalité Augmentée a fait ses débuts dans la formation professionnelle, elle connaît aujourd’hui un essor considérable dans le secteur du Digital Learning. Mais pourquoi ?

Efficace et motivante
L’immersion complète proposée par la Réalité Augmentée permet de reproduire, à l’envie, gestes et procédures jusqu’à leur acquisition totale. Et ce sans avoir à mobiliser des ressources colossales puisque les programmes sont duplicables à l’infini. Les savoirs sont acquis plus rapidement et avec motivation ! Acteur de son implication le salarié s’implique davantage.

Accessible
Autre atout, le coût. Grâce aux diverses technologies disponibles, les coûts restent relativement raisonnables au regard des situations qui peuvent être reproduites ! Les budgets annexes, tels que les frais de déplacements, sont réduits à peau de chagrin.

Réalité Augmentée, l’immersion au service de la formation

Les capacités d’immersion complète, dans un environnement reproduit ou imaginé, révèlent tout le potentiel offert par la Réalité Augmentée. Les formateurs le savent bien ; nous ne sommes pas tous égaux face à l’apprentissage. Certains seront plus sensibles à un apprentissage auditif ; d’autres, visuel ; d’autres, encore, lu/écrit.

Environ 15% de la population serait nativement plus sujets à l’apprentissage tactile, le Tactile Learning. A ceux-ci, s’ajoutent les professionnels amenés à exécuter quotidiennement des gestes précis, dans un environnement donné. Pour ces profils, la Réalité Augmentée offre, dès aujourd’hui, un mode d’apprentissage efficient, présentant de nombreux atouts.

Si la Réalité Augmentée a fait ses débuts dans l’industrie, elle connaît aujourd’hui un essor considérable dans le secteur de la formation professionnelle, notamment dans les Edtech qui proposent du digital learning. Grâce à la Réalité Augmentée, il devient accessible de recréer virtuellement un environnement de travail, favorable à l’apprentissage de gestes simples, comme très techniques.

YES’N’YOU vous invite à explorer plus en détails comment la Réalité augmentée contribue à l’efficacité des formations en téléchargeant gratuitement notre livre blanc.