Infographie pour tout comprendre sur la Classe Inversée (ou Flipped Classroom)

Classe inversée - Yes N You

Adopter la Classe Inversée, c’est inverser les règles de l’apprentissage

Le cours inversé commence par l’autoformation de l’apprenant, il se forme en autonomie à l’aide de contenus interactifs : vidéo, quiz… Ensuite, l’apprenant a un cours avec un professeur qui met en pratique les acquis de l’autoformation tout en favorisant les échanges dans le groupe. Après le cours, l’apprenant peut revenir en autonomie sur les apprentissages et approfondir les points clés du niveau suivant.

Qui dit Blended learning efficace dit Classe Inversée…

Le Blended Learning est une formation mixte qui s’inspire de la classe inversée pour optimiser l’apprentissage dans la formation professionnelle. Cette approche pédagogique efficace propose l’alternance de formations en autonomie et de formations avec professeurs, imbriquées entre elles.

La Classe Inversée : un pilier de la formation en anglais Blended Learning YES ‘N’ YOU

1 — Je me prépare à mon rythme
Grâce à des modules d’apprentissage personnalisés, je travaille en amont de chaque cours. Vidéos, quiz, exercices audio, tests ludiques… Je m’entraine en m’impliquant et en m’amusant !

2 — J’évolue rapidement grâce à mon professeur !
Avant chaque cours, mon professeur revient sur mes acquis pour adapter son cours. En présentiel, visio ou téléphone, il m’accompagne pour des progrès rapides !

Optimisez votre projet de formation avec les dispositifs OPCA

Formateurs certifiés OPCA - Yes N You

Qu’est-ce qu’un OPCA ? Quels sont ses dispositifs de financement ?

Définition d’un OPCA

Les OPCA, Organismes Paritaires Collecteurs Agréés, sont des structures associatives, administrées par l’Etat. Leur rôle : assurer la gestion du financement de la formation professionnelle, tout en étant garant de la qualité des enseignements délivrés. Répartis par branche, les OPCA sont aujourd’hui au nombre de 20.

Le rôle premier d’un OPCA est de collecter les fonds dédiés à la formation professionnelle par le biais de la contribution sociale apportée par les entreprises. Mutualisés, ces fonds sont redistribués pour le financement des différentes actions de formation sollicitées par les sociétés adhérentes.

L’OPCA joue alors un véritable rôle de régulateur de la formation professionnelle. Il conseille, informe, identifie les besoins en formation, accompagne au développement du projet et surtout finance, tout ou partie de la formation.

Attention tout de même, le bénéficiaire a obligation de poursuivre l’intégralité de son parcours pour que la prise en charge financière soit effective !

En parallèle, l’OPCA oriente les entreprises vers une liste de prestataires certifiés. Une garantie supplémentaire pour l’entreprise que son projet sera mené à bien. Afin de s’assurer que la qualité de service est au rendez-vous, les OPCA sélectionnent leurs organismes de formation selon 6 critères qualité :

  • la capacité à identifier les objectifs de formation, au regard du public cible
  • l’adaptation des dispositifs d’accueil, de suivi et d’évaluation des publics
  • la mise à disposition de moyens techniques, pédagogiques et d’encadrement
  • la qualification des formateurs
  • la communication aux apprenants du détail de la formation, ses conditions d’accès et le résultat des évaluations
  • la prise en compte des retours des apprenants 

Dispositifs OPCA, lequel vous correspond ?

Quel est le dispositif de formation le mieux adapté au profil de votre entreprise et au collaborateur bénéficiaire ? Plan de formation, Actions Collectives, Compte Personnel Formation ou Période de professionnalisation, décryptage !

YES’N’YOU vous invite à explorer plus en détails les 4 dispositifs OPCA et les démarches pour valider le financement de votre formation, en téléchargeant gratuitement notre livre blanc.

6 pistes pour se former à l’anglais

Formation anglais - Yes N You

Au quotidien ou pendant les vacances, de façon sérieuse ou ludique, il existe de nombreuses façon de se former en anglais. Découvrez-les ! Changez votre quotidien pour vous familiariser avec la langue.

1. Mettez de l’anglais dans votre quotidien

Pour commencer, prenez l’habitude de regarder des films, séries, émissions ou documentaires dans la langue de Shakespeare. Regardez-les en version originale sous-titrée en anglais. Fan de séries ? Abonnez-vous à Netflix pour visionner des séries américaines en version originale. Si vous préférez lire, choisissez des livres ou des journaux en anglais. Et foncez sur Bibliomania, une bibliothèque virtuelle qui recense plus de 2 000 classiques de la littérature anglo-saxonne. De la même manière, vous pouvez écouter de la musique en anglais tout en cherchant les paroles sur Internet.

2. Transcrivez tout en anglais

Passez votre ordinateur, votre tablette et votre smartphone en anglais, téléchargez des applis et prenez des notes en anglais. Et de manière générale, préférez surfer sur des sites anglophones pour vous renseigner sur vos hobbies et sur Facebook in english. Cela va enrichir votre vocabulaire et vous donner des automatismes de compréhension grâce à l’intégration de tournures de phrase et de grammaire. Une façon simple de vous immerger dans la langue.

3. Décryptez l’actualité en anglais

Le célèbre média britannique BBC consacre un site entièrement gratuit à l’apprentissage de l’anglais. En vrac, le vocabulaire utile pour comprendre l’actu du jour, des FAQ de grammaire, des quiz et des jeux et une rubrique complète sur l’anglais des affaires. La plateforme d’apprentissage YES ‘N’ YOU propose elle aussi du contenu du New-York Times et de BBC News sélectionné  par ses professeurs, pour faire progresser ses apprenants. Si vous préférez avoir l’image, laissez votre tv branchée sur CNN ou BBC News. Cela vous permettra de vous imprégner de tournures de phrase, de l’accent… Voice of America traduit dans plusieurs langues l’actualité des Etats-Unis et enregistre des émissions spécifiques pour les non native-speakers. En prime, les journalistes y parlent lentement et distinctement. Bonus, un dictionnaire est à portée de clic. Vous pouvez aussi sélectionner les versions anglaise, américaine ou australienne de Google News et informez-vous sur les médias anglophones.

4. Réseautez avec des anglophones

Pour progresser dans une langue étrangère, pas de secret, il faut pratiquer. Pour trouver un interlocuteur, il existe de nombreux réseaux locaux, des clubs de discussion, des sites internet ou des applications mobiles comme Speaken, application avec laquelle vous pouvez planifier une conversation en visio avec un anglophone qui a un profil similaire au vôtre. Vous pouvez rencontrer des gens, faire des sorties etc. Ou tout simplement échanger autour d’un verre, d’un café ou d’un bon repas.

5. Pratiquez des activités culturelles anglaises

Pour apprendre de manière ludique de nouveaux mots, faites des mots croisés, des mots cachés, des mots mêlés ou des anagrammes en anglais. Participez à un club de lecture, allez voir une expo avec une conférencière anglaise ou branchez votre audioguide on english.

6. Suivez une formation

Et bien sûr, vous pouvez toujours suivre une formation certifiante, pour progresser de façon notoire en anglais, en mobilisant votre compte personnel de formation (CPF)… YES ‘N’ YOU propose une méthode d’apprentissage en “Blended Learning”, totalement sur-mesure, qui s’adapte à votre niveau et à vos enjeux métier.  Elle combine exercices en ligne et cours avec professeurs natifs, en face-à-face, visio ou par téléphone. Autres formules possibles avec  YES ‘N’ YOU, l’intensive sur 5 jours et l’immersion à l’étranger.

La Réalité Augmentée au service de la formation professionnelle : buzz ou réalité ?

Réalité augmentée - Yes N You

Réalité virtuelle (VR) ou Réalité Augmentée (AR) en Digital Learning, de quoi parle-t-on ?

 

Invitée de choix des salons CES ou Virtuality, la Réalité Augmentée (AR) et la Réalité Virtuelle (VR) séduisent incontestablement. Le secret : une capacité jamais égalée à projeter l’individu dans un monde immersif et dans environnement aux frontières du réel.
Accessible, efficace, moderne, ces technologies innovantes ne manquent pas d’atouts pour séduire DRH et Managers.

Souvent confondues, Réalité Virtuelle et Réalité Augmentée recouvrent pourtant deux champs d’action distincts, deux expériences parallèles.

La Réalité Virtuelle connaît un succès croissant dans le monde réel mais également dans la formation professionnelle. C’est ce que l’on appelle le VR-Learning (ou Virtual Learning) : qui se définit comme une expérience en totale immersion. Elle permet l’interactivité en temps réel et un sentiment d’immersion pour l’apprenant. La Réalité Virtuelle mobilise des technologies de type 3D et 4D afin de reproduire dans le monde digital les codes du réel. Grâce à des casques de VR (Oculus Rift, Samsung Gear VR ou encore des cardboards…) l’apprenant est projeté dans un univers ultra réaliste ce qui lui permet d’être mis en situation et d’appréhender des gestes clés.

Plus pragmatique la Réalité Augmentée crée des ponts entre le réel et virtuel, afin d’augmenter les capacités du réel. L’utilisateur y interagit en temps réel, dans un univers en trois dimensions. Ainsi, son audition, son odorat, comme son sens du toucher entrent en action. Axée sur la mémoire kinesthésique et facilement accessible, la Réalité Augmentée s’impose comme l’un des futurs modes d’apprentissage dans la formation professionnelle.

Focus: Réalité Augmentée, une solution de formation rapide, efficace et accessible pour les entreprises

Si la Réalité Augmentée a fait ses débuts dans la formation professionnelle, elle connaît aujourd’hui un essor considérable dans le secteur du Digital Learning. Mais pourquoi ?

Efficace et motivante
L’immersion complète proposée par la Réalité Augmentée permet de reproduire, à l’envie, gestes et procédures jusqu’à leur acquisition totale. Et ce sans avoir à mobiliser des ressources colossales puisque les programmes sont duplicables à l’infini. Les savoirs sont acquis plus rapidement et avec motivation ! Acteur de son implication le salarié s’implique davantage.

Accessible
Autre atout, le coût. Grâce aux diverses technologies disponibles, les coûts restent relativement raisonnables au regard des situations qui peuvent être reproduites ! Les budgets annexes, tels que les frais de déplacements, sont réduits à peau de chagrin.

Réalité Augmentée, l’immersion au service de la formation

Les capacités d’immersion complète, dans un environnement reproduit ou imaginé, révèlent tout le potentiel offert par la Réalité Augmentée. Les formateurs le savent bien ; nous ne sommes pas tous égaux face à l’apprentissage. Certains seront plus sensibles à un apprentissage auditif ; d’autres, visuel ; d’autres, encore, lu/écrit.

Environ 15% de la population serait nativement plus sujets à l’apprentissage tactile, le Tactile Learning. A ceux-ci, s’ajoutent les professionnels amenés à exécuter quotidiennement des gestes précis, dans un environnement donné. Pour ces profils, la Réalité Augmentée offre, dès aujourd’hui, un mode d’apprentissage efficient, présentant de nombreux atouts.

Si la Réalité Augmentée a fait ses débuts dans l’industrie, elle connaît aujourd’hui un essor considérable dans le secteur de la formation professionnelle, notamment dans les Edtech qui proposent du digital learning. Grâce à la Réalité Augmentée, il devient accessible de recréer virtuellement un environnement de travail, favorable à l’apprentissage de gestes simples, comme très techniques.

YES’N’YOU vous invite à explorer plus en détails comment la Réalité augmentée contribue à l’efficacité des formations en téléchargeant gratuitement notre livre blanc.

Pourquoi choisir une EdTech pour se former ?

Edtech se former - Yes N You

Digitalisation de l’Entreprise, une nécessité !

Ordinateur, tablette, mobile, casque VR, bracelet connecté… Aujourd’hui, l’Homme est résolument digital. Espace d’expression illimité, Internet a transformé les mœurs comme les usages. L’Entreprise n’y échappe pas. Il y a celles qui sont nées dedans ; puis, les autres, qui doivent s’adapter, se digitaliser.

L’Entreprise doit sans cesse se réinventer. Dans un monde où la concurrence fait rage et l’information circule en continu, l’entreprise n’a d’autres choix que de s’adapter. Aux attentes des consommateurs, bien sûr, mais aussi aux pratiques, aux usages, à ses salariés. Face à ces constats, nombre d’entreprises amorcent aujourd’hui leur transformation digitale.

Plus que d’injecter une dose de technologie dans son infrastructure, digitaliser son entreprise, c’est adopter une culture, des codes, des outils. Un état d’esprit qui se résume en un mot : l’agilité. Une flexibilité qui, de chantier en chantier, se répand sur l’ensemble de l’écosystème. Au cœur de cette quête de performance, la Formation des équipes, clé de voûte de la mise en pratique du projet.

Opter pour le Digital Learning, c’est intégrer, dès le processus de changement, une dimension collaborative, des outils motivants et un suivi individuel de la performance. Autant d’outils au service de la transition numérique que peinent, aujourd’hui, à offrir les organismes de formation traditionnels.

Alors, vers quelle structure de formation se tourner pour réussir sa mutation digitale ? 

EdTech versus Organisme de Formation, quelles différences ?

L’heure du choix à sonner. Il vous faut un prestataire pour vous accompagner dans la transformation digitale de votre entreprise. Après un rapide benchmark, vous comprenez que deux voies s’offrent à vous. D’un côté, les EdTech, Educational Technology, et leurs méthodologies empreintes de technologie. De l’autre, les Organismes de formation, dont les méthodes d’apprentissage suivent encore les chemins classiques.

Organisme de formation, en pleine mutation (eux-aussi !)

En France, l’on compte aujourd’hui pas moins de 63 000 organismes de formation. Solidement installés pour certains, leurs méthodes ont bien évidemment fait leur preuve, en leur temps. Seulement, comme le reste du monde, ces entreprises doivent, elles aussi, faire face à leur transformation digitale.

Stimulés par des clients toujours plus en demande, les organismes de formation ont ainsi reconstruit leurs offres de formation, injectant une dose de digital ici ou là. Lentement, une transition s’est opérée vers l’E-learning. Plus flexibles que le présentiel, les modules proposés ne recueillent pourtant qu’un accueil mitigé. Les apprenants regrettent d’être laissés seuls face à leur écran, la mise en application des apprentissages est très limitée, les interactions quasi inexistantes.

Avancée ou retour en arrière, les organismes de formation traditionnels suivent la tendance et adoptent le Parallel Learning. Une méthode d’apprentissage mixant présentiel et formation à distance. Seul bémol, il manque les ponts entre le réel et le virtuel, rendant le parcours de formation nettement moins efficient. Le suivi personnalisé n’est pas optimal lui non plus.

Si les organismes de formation traditionnels tentent de faire évoluer leurs pratiques, peu de plateformes proposent de composer, avec agilité, ses parcours de formation. Plus des deux tiers de l’offre sont encore concentrés sur le présentiel, son manque de flexibilité et de personnalisation. Au delà des outils, rares sont, aujourd’hui, les organismes de formation à disposer des atouts nécessaires pour insuffler un soupçon de culture digitale, essentielle à la bascule.

EdTech, un pas de plus vers la digitalisation…

A l’inverse, les EdTech, majoritairement Digital Natives, placent la technologie au cœur du processus d’apprentissage. Applications mobile, vidéo 360°, Réalité Augmentée, partage de connaissances en ligne, tracking des performances… Ici, tous les outils sont mis au service de l’apprentissage. Au cœur du processus, l’humain, son rythme, son engagement, sa motivation.

Support de progression, la technologie s’adapte aux objectifs de formation, et non l’inverse. Ici, le parcours, multi-modal, se construit pas à pas, au gré des évolutions de chaque apprenant. Les connaissances sont mises en commun pour mieux les enrichir, la mise en pratique est matérialisée grâce à des supports virtuels. Les tests sont au cœur de l’apprentissage. Impossible d’évoluer sans avoir valider ses acquis, une logique qui paraît pourtant implacable.

Se faire accompagner par une EdTech, c’est aussi faire le choix d’une expertise digitale. Un univers, des outils, un vocabulaire, une culture communautaire, une approche collaborative… autant de petits détails, qui, sur une aventure de plusieurs mois, peuvent vous aider à basculer d’un monde à l’autre.

Plus riche et plus flexible, l’offre de formation des EdTech mixe habilement Digital Learning et Blended Learning. Loin de prêcher pour la disparition du présentiel, les EdTech, comme YES ‘N’ YOU, militent pour un parcours de formation qui sait concilier le nécessaire accompagnement des apprenants avec la diversité des technologies favorisant l’apprentissage.

Parce qu’elles ont l’audace de réinventer les méthodes d’apprentissage, les EdTech sont les plus à même de vous accompagner dans la migration digitale de vos équipes. Outre la montée en compétence, ces structures favorisent le partage via des outils collaboratifs et un esprit communautaire. Pile dans l’ère du temps !

YES’N’YOU est une EdTech et vous invite à explorer plus en détails les méthodes de formation des Edtech : du Blended Learning au Digital Learning, en téléchargeant gratuitement notre livre blanc.